Lutte contre la maladie de Lyme
Publié le :Mardi 02 Juin 2020
COMMUNICATION > A L'ASSEMBLEE NATIONALE

Dans le cadre du printemps de l'évaluation 2020 de la commission des finances, j'ai choisi d'évaluer l'efficacité et le financement de la lutte contre la maladie de Lyme en tant que rapporteur spécial pour la mission santé.

Depuis janvier, j'ai pu auditionner de nombreux acteurs institutionnels, du monde la santé, du milieu associatif, etc. Cependant, la crise sanitaire que nous traversons m’a conduit à réorienter le printemps de l'évaluation afin de pouvoir évaluer les impacts d'une telle crise sur notre économie.

Pour autant, les problématiques liées à la maladie de Lyme me tiennent à cœur. Et je ne souhaite pas que les mois de travail déjà effectué soient perdus. La lutte contre la maladie de Lyme mérite toute notre attention, c'est pourquoi j'ai décidé de reprendre ce travail d'évaluation à la rentrée.




Modalités de versement des primes pour le personnel des hôpitaux
Publié le :Lundi 1er Juin 2020
COMMUNICATION > A L'ASSEMBLEE NATIONALE

Suite à mon #intervention auprès du #Ministre des Solidarités et de la Santé Olivier Véran concernant les modalités de versement des #primes pour le personnel des hôpitaux concernés par la lutte contre le covid-19, les services du Ministre m’ont fait part de l’ajout de l’hôpital de L’Aigle dans l'annexe II du décret sur les primes.

CONCRÈTEMENT le chef d'établissement pourra décider du relèvement de la prime à 1500 euros dans les services ou pour les agents particulièrement impliqués, dans la limite de 40% des effectifs de l'établissement, ce qui n’était pas possible jusqu’ici pour le CH de L’Aigle.

Il reste encore plusieurs interrogations en suspens suite à mon courrier. Qu’en est-il des grands oubliés? Qu’en est-il de la revalorisation attendue des salaires?... Autant de questions sur lesquelles je continuerai d’interpeller le #Gouvernement





Protégeons les moulins à eau, patrimoine local essentiel à la transition écologique
Publié le :Vendredi 29 mai 2020
COMMUNICATION > A L'ASSEMBLEE NATIONALE

#Moratoire #Moulins #Hydroélectricité

🔴« Protégeons les moulins à eau, patrimoine local essentiel à la transition écologique »

Après avoir été interpellée par des associations, notamment l'Association Les Amis des Moulins 61 , s’inquiétant de la démolition des seuils en rivières et donc de la disparition des moulins à eau qui en résulte, le 25 mai 2020, j’ai adressé un courrier à Madame Élisabeth Borne, ministre de la transition écologique et solidaire afin de demander un moratoire sur la destruction des ouvrages hydrauliques en rivières.

Engagée depuis longtemps pour la protection des moulins hydrauliques, j’ai ainsi tenu à souligner à la fois mon attachement à ce patrimoine local et l’importance de la politique de l’eau dans la transition écologique. La politique de l’eau est en effet au croisement de la gestion des nombreux risques que sont le manque d’indépendance énergétique de la France, le retard dans la production bas-carbone qui aggrave les changements climatiques, les sécheresses, les canicules, le retour des grandes crues et le déclin de la biodiversité.

Les propriétaires de moulins hydrauliques subissent des charges exorbitantes, qu’ils ne peuvent assumer pour mettre en conformité leurs ouvrages, sans que les subventions des Agences de l’eau ne les aident. Beaucoup sont ainsi contraints de les détruire. Or, ces ouvrages hydrauliques sont des acteurs essentiels de la transition écologique dans l’Orne : ils favorisent les circuits-courts, la production locale et sont un socle pour l’économie rurale. Ils contribuent à retenir l’eau durant toute l’année en nourrissant localement les sols, les nappes, la végétation riveraine et constituent des zones de refuges pour le vivant aquatique.

Par ce courrier, je demande donc à Madame la Ministre d’encourager cette double dynamique de préservation du patrimoine local et de transition écologique en empêchant les destructions des moulins par un moratoire.





Vote du second tour des élections municipales du 28 juin 2020
Publié le :Vendredi 29 mai 2020
COMMUNICATION > A L'ASSEMBLEE NATIONALE

Dans le cadre du second tour des élections municipales du 28 juin prochain, j'ai proposé plusieurs mesures concrètes au Ministre de l'Intérieur visant à favoriser le vote :

➡️ assouplir les conditions d’établissement des procurations, en supprimant à la fois ; l’obligation pour le mandant de donner un motif et l’obligation pour le mandataire d’être inscrit dans la même commune que le mandant ;

➡️ permettre la signature en ligne du formulaire pour donner procuration ;

➡️ désigner d’autres catégories d’agents publics, sous le contrôle du juge, comme cela est déjà prévu pour les directeurs d’EHPAD, afin de recueillir les demandes des personnes fragiles, malades ou isolées ;

➡️ autoriser le mandataire à disposer de deux procurations établies en France, contre une seule actuellement en dérogeant à l’article L.73 du code électoral ;

➡️ à défaut d’un vote électronique : rétablir le vote par correspondance pour ce scrutin.




Décès de Claude Goasguen
Publié le :Jeudi 28 mai 2020
COMMUNICATION > A L'ASSEMBLEE NATIONALE

J'apprends avec tristesse le décès de mon collègue et ami Claude Goasguen.
Beaucoup de souvenirs à ses côtés.

Toutes mes pensées s'adressent aujourd'hui à ses proches.




Projet de loi de règlement 2019 du gouvernement
Publié le :Mercredi 27 mai 2020
COMMUNICATION > A L'ASSEMBLEE NATIONALE

Le mercredi 27 mai, en commission des finances, représentant le groupe LR, je suis intervenue pour dénoncer le projet de loi de règlement 2019 du gouvernement. Effectivement, l’analyse de ce texte nous montre :

▶️un déficit 2019 qui reste élevé à 3 points de PIB ;

▶️une dette qui continue d’augmenter;

▶️un déficit structurel supérieur aux prévisions ;

▶️des recettes supérieures aux prévisions, grâce à des recettes supérieures de 9,3 Mds dont 7,8 Mds de recettes fiscales, alors que nos prélèvements obligatoires sont déjà parmi les plus élevés ;

▶️ un effort en dépense très en deçà de ce qui était prévu dans la Loi de Programmation des Finances Publiques de janvier 2018, alors que seule la charge d’intérêt permet de faire baisser les dépenses. Hormis cette baisse, l’effort structurel en dépenses est nul.

Au regard de ces éléments, les députés les Républicains votent contre le projet de loi de règlement 2019.




Débat relatif aux innovations numériques dans la lutte contre l’épidémie de Covid-19
Publié le :Mercredi 27 mai 2020
COMMUNICATION > A L'ASSEMBLEE NATIONALE

🔴Explication vote contre dans le débat relatif aux innovations numériques dans la lutte contre l’épidémie de Covid-19

J’ai voté contre la proposition du Gouvernement visant à mettre en place une application permettant une identification des personnes infectées par le #covid.

Ce système d’information devait être intégré à une stratégie générale de déconfinement. Plus de deux semaines après la fin des mesures de confinement, l’application n’est pas encore exploitée…

J'avais déjà exprimé mes réserves dans une publication Facebook le 14 avril dernier.

➡️La possibilité de dérives qui mettraient en danger nos libertés reste prégnante et je ne peux cautionner ces atteintes potentielles au respect de la vie privée.

La vigilance vis-à-vis de l’utilisation de nos données personnelles doit être de mise.

➡️A cause des disparités dans l’accès au numérique au sein de la population, un nombre important de Français n’aura pas accès à l’application ou ne pourra en recevoir les alertes.

Les garanties de respect de nos libertés ne sont pas assurées et l’efficacité du dispositif d’un point de vue épidémiologique est discutable. J’ai donc voté contre la mise en œuvre d’une telle application.




On ne peut pas être Ministre à mi-temps...
Publié le :Lundi 25 Mai 2020
COMMUNICATION > A L'ASSEMBLEE NATIONALE

On ne peut pas être Ministre à mi-temps.

Ce n'est pas faute d'avoir alerté dans l'hémicycle...

La loi n'interdit pas le cumul d'une fonction ministérielle avec un mandat exécutif local. C'est pourquoi j'ai proposé dès le 17 février dernier d'aligner les règles applicables aux Parlementaires sur le non cumul des mandats aux Ministres.

https://www.lefigaro.fr/elections/municipales/municipales-on-ne-pourra-pas-etre-maire-et-ministre-a-la-fois-previent-ndiaye-20200128?fbclid=IwAR1ju5Tu_gSMk94kgEVzEPYlrdR9GleOARGjg6CXYGQPEUWPdsQcznSZyJQ

 


 




Quelques chiffres de la générosité des Aiglons envers les établissements médicaux-sociaux du secteur...
Publié le :Samedi 16 mai 2020
COMMUNICATION > EN CIRCONSCRIPTION




Déconfinement du 11 mai... resrtons vigilants
Publié le :Lundi 11 mai 2020
COMMUNICATION > BILLETS D'HUMEUR