Amendement de soutien aux CCI - PLFR 3
Publié le :Jeudi 2 juillet 2020
COMMUNICATION > A L'ASSEMBLEE NATIONALE



J’ai défendu, à l'Assemblée nationale le jeudi 2 juillet 2020, un amendement de soutien aux Chambres de Commerce et d'Industrie qui avait été adopté en commission.




Amendement en faveur du secteur du bâtiment
Publié le :Mercredi 1er juillet 2020
COMMUNICATION > A L'ASSEMBLEE NATIONALE



J'ai défendu, dans le cadre du troisième projet de loi de finances rectificative, un amendement en faveur du secteur du bâtiment. La relance ne pourra se faire si nous laissons de côté des pans entiers de notre économie : nous devons sauver les TPE et PME de ce secteur de la faillite !




Adoption de l'un de mes amendements à l'unanimité
Publié le :Mercredi 24 Juin 2020
COMMUNICATION > A L'ASSEMBLEE NATIONALE


 
En commission des finances, mon amendement permettant aux entreprises de verser la Prime Exceptionnelle de Pouvoir d’Achat jusqu’au 31 décembre 2020 a été adopté à l’unanimité.




Amendement destiné à la relance du secteur du bâtiment
Publié le :Mardi 23 juin 2020
COMMUNICATION > A L'ASSEMBLEE NATIONALE



En Commission des finances à l'Assemblée nationale, j'ai défendu un amendement destiné à accompagner la relance du secteur du bâtiment, en proposant d'étendre au Crédit d'Impôt pour la Transition Energétique (CITE), les travaux effectués dans les résidences secondaires en zone de revitalisation rurale.




3 ans de mandat de plus à vos côtés !
Publié le :Jeudi 18 juin 2020
COMMUNICATION > EN CIRCONSCRIPTION

Il y a maintenant 3 ans, le 18 juin 2017, vous m’avez accordé une nouvelle fois votre confiance, afin que je vous représente à l’Assemblée nationale, et ce, dans la continuité de mon premier mandat.

Je vous en suis reconnaissante et suis par ailleurs consciente de l’importance de la mission de représentation qui m’a été confiée. J’ai à cœur, au quotidien, et quel que soit le sujet, d’intervenir en circonscription ou au Palais Bourbon pour défendre les intérêts de chacune et chacun d’entre vous.

#Merci #Depute2emeCirconscritption #AssembleeNationale
 




18 Juin 1940
Publié le :Jeudi 18 juin 2020
COMMUNICATION > EN CIRCONSCRIPTION

#18juin40 #DeGaulle

En 1940, la situation en France est critique : des millions de civils fuient face à la débâcle militaire et l’avancée des troupes allemandes qui défilent à Paris le 14 juin. Le gouvernement français s’installe à Bordeaux et le Général de Gaulle est envoyé le 16 juin en mission à Londres pour demander au Premier ministre britannique des renforts maritimes et aériens.

A Londres Winston Churchill accepte le principe d’une union franco-britannique. Mais au retour du Général de Gaulle, la France finissait de négocier les termes d’un armistice avec l’Allemagne nazie.

Il avait une certaine idée de la France. Une France libre, souveraine et qui rayonne dans le monde… L’idée d’une France qui préfère mourir debout plutôt que de vivre à genoux.
Refusant la défaite, le Général de Gaulle retourne à Londres dès le 17 juin pour y poursuivre le combat.

Le 18 juin 1940, il prononce un discours mythique sur les ondes de la BBC dont l’unique trace, 80 ans après, se trouve dans notre mémoire collective.

Le 18 juin 1940, le Général de Gaulle devenait le porte-parole d’une France libre. Nous lui devons beaucoup ainsi qu’à toutes celles et ceux qui se sont battus, Français ou alliés, pour que la France recouvre sa liberté.


 




L'Aigle : Classe de gestion-administration au lycée Napoléon
Publié le :Mardi 16 juin 2020
COMMUNICATION > EN CIRCONSCRIPTION

🔴 #GA au lycée Napoléon de L'Aigle.

Avant le confinement, j'étais intervenue auprès de Madame la Rectrice d'Académie pour demander le maintien d'1/2 classe de GA au lycée Napoléon de L'Aigle à la rentrée septembre.

Cette demande a été une nouvelle fois refusée.

Le confinement est aussi une bombe à retardement sur le plan scolaire. Il s'agit maintenant de proposer aux élèves, et surtout aux élèves en difficulté, une perspective crédible pour ne pas décrocher du système scolaire.

➡️ Plus que jamais le maintien d'1/2 GA est nécessaire. Avec Jean-guy Grandin, vice-président de la CDC des Pays de L'Aigle en charge de la compétence scolaire, et Philippe Van-Hoorne , Maire de L'Aigle, nous intervenons de nouveau pour transformer un non en oui.




Du bon sens !
Publié le :Vendredi 12 Juin 2020
COMMUNICATION > EN CIRCONSCRIPTION

🔴 Du bon sens !

Il y a plusieurs semaines le Conseil départemental de l'Orne a souhaité contribuer à la reprise des entreprises via son dispositif « Orne Rebond ».

Cette initiative solidaire a récemment été remise en cause par les services de l’Etat.

La règle doit-elle primer sur le bon sens ?

Le Gouvernement s’est engagé à trouver une solution rapide pour permettre au conseil départemental de contribuer. Mon collègue Jérôme Nury est monté au créneau hier dans l’hémicycle. Comme mes collègues parlementaires et le Conseil départemental, je suis déterminée à obtenir gain de cause.

Dans des circonstances aussi exceptionnelles, la solidarité doit- elle être bridée ?

Durant les débats à l’Assemblée nationale, sur le Projet de loi de finances rectificative (PLFR), j’ai proposé au Gouvernement des mesures visant à laisser des marges de manœuvre aux collectivités locales. À chaque fois, le Gouvernement a refusé, craignant une concurrence avec les collectivités, alors que d’autres craignent une rupture du principe d’égalité entre les territoires…

L’Etat pèche par excès de jacobinisme.

L’Etat est trop présent. Mais la vérité du terrain dit que l’Etat ne peut pas agir sur tout et partout. Il a besoin des collectivités pour compléter son action.




Tourouvre-au-Perche : inauguration antenne centre départemental de santé
Publié le :Vendredi 12 juin 2020
COMMUNICATION > EN CIRCONSCRIPTION



Ce vendredi 12 juin après midi, direction #TourouvreAuPerche pour l’inauguration de la première antenne du centre départemental de santé, première réponse concrète du Conseil départemental de l’Orne au défi majeur qu’est l’accès aux soins.




Situation financière de l'hôpital de L'Aigle
Publié le :Mardi 9 juin 2020
COMMUNICATION > A L'ASSEMBLEE NATIONALE



Lors des questions orales sans débat, j'ai interpellé le Gouvernement au sujet de la situation financière du Centre Hospitalier de L'Aigle et de ses marges de manœuvre.