PRECEDENTE Lettre du Depute N 096 - Juillet 2020




Juillet 2020 Lettre N° 096


Plan de relance européen : les 27 voient flou
 

Pour surmonter la crise du coronavirus, la France devrait recevoir 40 milliards d'euros de subventions, tirés d'une dette inédite et commune aux pays membres de l'Union européenne.

En tant qu'Européenne convaincue, je ne peux que me réjouir de la capacité des 27 pays de l'Union européenne à transcender leurs désaccords afin d'apporter des réponses nécessaires et indispensables sur le plan économique.

Elue du territoire, je suis directement intéressée par les répercussions de cet accord sur l'Orne, pour nos entreprises, nos infrastructures…

Député de la Nation, je suis néanmoins inquiète des conséquences que pourrait avoir cet emprunt européen sur un plan franco-français. Déjà championne d'Europe des prélèvements fiscaux, la France a aussi réussi l'exploit d'exporter sa solution miracle à toutes choses : un problème = une dette.


Il y a cependant une règle implacable à laquelle beaucoup de Français ont été confrontés pour financer leurs projets : un emprunt nous engage et doit être remboursé. Le Président de la République semblait pourtant convaincu que les Français n'auraient pas à payer l'addition. Aussi, sauf à prendre pour argent comptant les contes de Perrault, j'ose espérer qu'il est tout aussi conscient qu'il n'y a pas d'argent magique…

Pourquoi ne dit-on rien des contreparties en termes de réformes imposées par Bruxelles aux États bénéficiaires des fonds, au contrôle budgétaire renforcé qui est nécessairement attaché à cette solidarité financière ? Comment a-t-on pu valider cet emprunt sans arbitrer sur les modalités de son remboursement ? Quel sera l'impact sur les budgets des principaux piliers de la politique européenne ? Assisterons-nous à la création d'un impôt européen ?

Pour l'heure, soit les options de remboursement m'échappent, soit la présentation est malhonnête.

Il faudra enfin que ce plan soit un réel outil de la relance et non un simple effet d'annonce. Il implique, selon moi, la révision de plusieurs points fondamentaux du règlement européen et notamment en matière de concurrence et de libre-échange.


Véronique LOUWAGIE Lettre du Député - N°096 Juillet 2020

Lecture définitive du PLFR

Je suis intervenue, le jeudi 23 juillet 2020, dans l'hémicycle de l'Assemblée nationale, lors de l'examen en lecture définitive du 3ème Projet de loi de finances rectificative. J'ai voté ce texte car les mesures de soutien aux entreprises, en cette période critique, sont une véritable urgence et étaient donc indispensables.

Je me réjouis des avancées de la Commission mixte paritaire qui ont permis d'intégrer de nombreuses PME et TPE au dispositif d'aides mis en place par l'Etat. J'espère désormais que les propositions des députés les Républicains qui ont été ignorées cette fois-ci, seront néanmoins retenues dans le Projet de loi de finances pour 2021.


Adoption amendement CCI

Le jeudi 2 juillet, l'Assemblée nationale a adopté un amendement de soutien aux Chambres de commerce et d'industrie dans le cadre de l'examen du troisième Projet de loi de finances rectificative. Les CCI ont un vrai rôle dans le monde économique et assurent un maillage territorial jusqu'au plus loin des territoires.

J'ai défendu cet amendement qui avait été adopté en commission. Je me félicite de ce vote qui viendra en aide à ces acteurs essentiels d'accompagnement des entreprises, notamment en période de crise et qui sont intervenus au titre de conseils, d'échanges et d'éclairages auprès de ces dernières.


Cagnotte participative : Escrime Club Aiglon

L'Escrime Club Aiglon a mis en place une cagnotte participative afin de pouvoir acheter des cibles électroniques qui auront un intérêt éducatif pour la section Escrime et Handicap dans laquelle le club accueillera gratuitement les jeunes de l'Institut Médico Educatif (IME) de L'Aigle.

C'est une belle initiative qui mérite d'être saluée et encouragée. Il vous est possible de participer à cette cagnotte via l'Internet : https://www.leetchi.com/c/atteignons-nos-cibles-escrime-et-handicap-escrime-sportive.


Annulation du repas des Amis de Véronique Louwagie

Ces dernières années, nous avons pris l'habitude de nous retrouver, à chaque rentrée, pour un repas convivial des « Amis de Véronique Louwagie ». Au vu de la période particulière que nous traversons et le virus étant malheureusement encore présent, j'ai pris la décision, bien qu'à regret, de ne pas organiser de repas cette année. Je ne souhaite en aucun cas vous exposer au moindre risque, aussi infime soit-il.

Ce n'est, bien entendu, que partie remise. J'aurais plaisir à vous retrouver à l'occasion d'une rencontre à ma permanence de L'Aigle... ou encore lors de mes déplacements en circonscription.