Lettre du Depute N 057 - Avril 2017 PRECEDENTE




Avril 2017 Lettre N° 057



Les résultats de ce premier tour des élections présidentielles rejettent les  partis traditionnels et les solutions que nous proposions aux Français.  C'est inédit. Les électeurs ont qualifié pour le second tour deux candidats opposés autant sur la politique que doit conduire notre pays au sein de l'Union européenne qu'en matière d'économie. Deux modèles de société se font face devant les Français. Des lignes de partage se créent.


Nous ne pouvons plaider la surprise, puisque les sondages avaient annoncé les deux candidats qualifiés. Les raisons de ce désaveu de la classe politique traditionnelle sont multiples. Bien sûr, depuis plusieurs années couve une crise de notre système de représentation politique. Son organisation est parfois mise en cause : complexité des échelons territoriaux, nombre de  parlementaires ou bien encore la question du cumul des mandats (après les élections du mois de juin prochain, les parlementaires ne pourront plus cumuler leur fonction avec celle de maire, de président d'une communauté de communes, d'un département ou d'une région). L'innovation existe dans de nombreux domaines. Les artisans comme les entreprises le démontrent chaque jour. La politique peut aussi s'adapter et démontrer ainsi qu'elle sait évoluer comme l'ensemble de la société. La faillite du système n'est souhaitable pour personne dans un monde difficile et changeant. Je demeure persuadée que la protection des personnes les plus fragiles nécessite des règles communes.


Cette idée que je me fais de notre pays, de ses institutions et de son avenir est la raison première de mon engagement. Cette ligne est celle que j'ai toujours défendue, bien avant d'être élue. Les idéaux et les valeurs que j'ai soutenus et portés pour le premier tour de cette élection présidentielle ont été battus et ne seront pas représentés pour le second tour. C'est un moment difficile que je partage avec de nombreux Français. Est-ce la fin des idées que nous défendions ? Devront-elles se dissoudre dans un camp ou dans un autre ? Ou au contraire, peuvent-elles renaître ? Il est encore possible de voir l'émergence d'une majorité unie pour l'alternance lors des prochaines législatives. Si l'Assemblée nationale est assurée d'une stabilité politique, le prochain quinquennat pourra être utile aux Français. Je le crois. Mais ce sont les électeurs qui en décideront lors des prochains scrutins électoraux.

Véronique LOUWAGIE Lettre du Député - N°057 Avril 2017

Participation à l'Assemblée nationale
 
La synthèse de ma participation globale dans l'hémicycle et en commissions à l'Assemblée nationale, au cours de toute la législature, est publiée sur le site internet www.nosdeputes.fr. Mon activité en quelques chiffres :

167 semaines d'activité - 400 présences en commission - 745 interventions en commission - 1 050 interventions longues en hémicycle - 322 amendements proposés - 2 rapports écrits - 1 proposition de loi écrite - 383 propositions de loi signées - 2 564 questions écrites - 34 questions orales.
 



Assemblée Générale des Chasseurs de l'Orne
 
Belle Assemblée Générale de la Fédération des Chasseurs de l'Orne à laquelle j'ai assisté le samedi 22 avril, à Mortagne-au-Perche. C'est chaque année un moment fort suivi avec assiduité par les chasseurs.
 
Au cours de cette Assemblée, je suis intervenue pour évoquer la réglementation en matière de détention des armes au regard des nouvelles règles adoptées.


Association des Aînés Ruraux du secteur de Moulins-la-Marche
 
Le jeudi 20 avril, s'est tenue l'Assemblée Générale de l'Association Générations Mouvement des Aînés Ruraux, du secteur de Moulins-la-Marche.
 
J'ai indiqué l'importance et l'intérêt de cette association pour la création de lien  social et la rupture avec l'isolement. L'Association ayant pour mot d'ordre les ARTS (Amitié, Responsabilité, Tolérance, Solidarité), j'ai alors souhaité conclure avec ce beau proverbe « L'amitié est comme une bouteille de vin, elle prend de la valeur avec le temps ».


 
Inauguration du Forum de l'Alternance à Tourouvre-au-Perche
 
La Mission Locale de L'Aigle - Mortagne-au-Perche représentée par son Président Jean-Marie Goussin et sa Directrice Marilène Dheygers, a organisé le « Forum de l'Alternance », le mercredi 19 avril  à Tourouvre-au-Perche.
 
Pas moins de 40 partenaires tels que des organismes de formation, chambres consulaires ou bien encore des entreprises, sont venus présenter aux nombreux jeunes, les 60 offres de stages et d'emplois à pourvoir, proposées par les entreprises de la Région.