PRECEDENTE Lettre du Depute N 084 - Juillet 2019




Juillet 2019 Lettre N° 084


 
Accords CETA et MERCOSUR : une copie à revoir

 
« Je pense pour ma part que le capitalisme, géré avec sagesse, peut probablement être rendu plus efficace dans la tâche de réalisation de buts économiques que tout autre système dont nous avons connaissance, mais qu'en lui-même, il est de bien des manières extrêmement répréhensible ».
 
John Maynard Keynes, « La fin du laissez-faire »
 

Depuis le début de mon engagement politique, je n'ai eu de cesse de plaider pour un libéralisme raisonné. Aussi, la signature d'un accord commercial, quel qu'il soit, est toujours une bonne nouvelle en ce qu'il met en valeur les bonnes relations entre deux pays, deux ensembles économiques.

Cependant, mon rôle de responsable politique consiste à veiller à la défense de l'intérêt général (consommateurs, filières, écologie…). C'est d'ailleurs dans cet esprit que j'ai pris position contre la ratification par la France des accords CETA et Mercosur.

En effet, alors que nos exigences en matière de qualité, de traçabilité et de respect de l'environnement ne font que croître, comment pourrions-nous accepter l'importation de produits agricoles étrangers (certes moins coûteux) ne répondant pas aux normes exigées et appliquées sur le territoire français ?

L'accord avec les pays du Mercosur prévoit, par exemple, d'autoriser l'importation sur le sol de l'Union Européenne de quelques 99 000 tonnes de viande bovine pour les quatre pays latino-américains, sans droit de douane, imposés au taux préférentiel de 7,5 %... Une telle disposition n'est pas acceptable, et ce, pour plusieurs raisons.

Nous nous devons de soutenir nos éleveurs et agriculteurs dont la situation est déjà mise à mal, et protéger les consommateurs. Or, en ratifiant le CETA et/ou le Mercosur, en l'état, le Parlement compromettrait encore un peu plus nos filières et foulerait du pied la plupart de nos standards. Cela, nous ne pouvons pas le tolérer.

La France doit oeuvrer et obtenir toutes les garanties nécessaires qui rendront cet accord acceptable, dans l'intérêt de nos agriculteurs, des consommateurs, de l'environnement. C'est en ce sens que j'ai voté contre l'accord UE-CETA le mardi 23 juillet 2019. 

Véronique LOUWAGIE Lettre du Député - N°084 Juillet 2019

Vice-Présidente du groupe LR à l'AN

Le mercredi 3 juillet 2019, mes collègues députés les Républicains m'ont fait l'honneur de me renouveler leur confiance en me réélisant Vice-Présidente du groupe les Républicains à  l'Assemblée nationale.

Je les en remercie sincèrement et leur exprime ma volonté de favoriser la participation de chacun d'entre eux dans le cadre de notre action collective.

 

Loi contre la haine en ligne : pourquoi j'ai voté contre

Le mardi 9 juillet 2019, a été adoptée la proposition de loi visant à mieux lutter contre la haine en ligne. Les propos haineux, les images et vidéos dégradantes ou bien insoutenables postés sur les réseaux sociaux doivent être dénoncés et impérativement cesser. Nous pouvons assister chaque jour à un déferlement de haine et, de ce fait, à une sorte de décivilisation de notre société. Cependant, je ne conçois de laisser libre choix aux plateformes numériques (Facebook, Twitter…) et moteurs de recherche, de signaler ou bien de supprimer des propos qui leur paraîtraient être des incitations à la haine, à la violence, les injures à caractère raciste ou encore religieux.

Selon moi, c'est à la justice que revient le droit de juger les contenus et décider de leur retrait ou blocage. Donner de nouveaux pouvoirs aux géants d'Internet et aux plateformes est aberrant. C'est la raison pour laquelle j'ai voté contre cette proposition de loi.

 

Visite à La Chapelle-Souëf

Le lundi 1er juillet 2019,  à l'invitation de Maurice Boullay Maire de La Chapelle-Souëf, après un moment d'échanges, j'ai découvert avec plaisir l'atelier Lebozec dont la spécialité est la sculpture sur fer, le château des « Feugerets », le bourg et le lavoir communal.

Cette visite guidée de la commune ainsi que de ses aménagements et rénovations est une excellente idée, à laquelle étaient également conviés : Olivier Bitz Sous-préfet de l'arrondissement de Mortagne-au-Perche, Jean Claude Lenoir, Parlementaire honoraire, Séverine Yvard Conseillère régionale, et Anick Bruneau, Conseillère départementale. Je remercie Monsieur le Maire pour ces belles visites, y compris celle de la chambre d'hôtes de Madame Sina Katy, qu'il me sera possible de revisiter une  prochaine fois.


Inauguration Halte Garderie et Résidence Autonomie à L'Aigle

Le jeudi 4 juillet 2019, j'ai eu le plaisir de participer à l'inauguration de la Halte Garderie des Archers et de la Résidence Autonomie, à L'Aigle. Ce sont deux projets, en plein centre-ville, à destination d'un public différent : les petits et les seniors. Les collectivités sont au coeur des actions concrètes au profit de nos habitants, pour l'amélioration du cadre de vie.

J'ai tenu, à cette occasion, à remercier Marie-Pierre Mahé, Vice-présidente du Centre Intercommunal d'Action Sociale (CIAS) et Catherine Lemeux, Directrice du CIAS, pour leur engagement en faveur de ces réalisations.