Qu'est-ce que le Conseil de circonscription ?
COMMUNICATION > CONSEIL DE CIRCONSCRIPTION


Ø  Le Conseil de circonscription, c’est quoi ?

 

La création d’un Conseil de circonscription fait suite à mon souhait de faire participer des habitants de la circonscription à des débats. Ces échanges peuvent porter sur les projets de lois en phase d’être examinés par le Parlement ou sur des sujets de société. 

 

Ø  Quel fonctionnement ?

 

Il s’agit d’une certaine manière d’un « Conseil municipal » à l’échelle de la circonscription. 78 habitants de la circonscription y prennent part (47 titulaires et 31 suppléants). Chaque membre appartient à une des six commissions (développement durable, économie, ruralité, autorité, santé, société), selon ses compétences propres et/ou selon son souhait d’échanger sur un thème bien particulier.

 

La création de ce Conseil de circonscription s’est fait dans un esprit d’ouverture à 360°. Sa composition est d’ailleurs très diversifiée, car les profils et les expériences sont très variés. 

 

Ø  Quelles actions ?

 

Le Conseil de circonscription peut être divisé en deux volets. Il y a d’une part, les réunions de conseil qui sont publiques sur un thème bien précis et en lien avec l’actualité législative et, d’autre part, des temps réservés aux réunions des commissions.



Réunion sur le pouvoir d'achat, en présence de Xavier Bertrand, le 11/02/19 à L'Aigle
COMMUNICATION > CONSEIL DE CIRCONSCRIPTION





Mortagne-au-Perche : Réunion des six commissions
Publié le :Lundi 28 janvier 2019
COMMUNICATION > CONSEIL DE CIRCONSCRIPTION



Réunion des commissions du conseil de circonscription de la deuxième circonscription de l’Orne, le lundi 28 janvier 2019. Dans le cadre du grand débat national, les membres se sont saisis des 4 thèmes ( transition écologique, organisation de l’État et des services publics, démocratie et citoyenneté, fiscalité ) pour échanger, débattre et proposer. Ainsi, après 1h30 de travaux, chaque commission a rendu compte de ses conclusions. Il en ressort un besoin et une nécessité de proximité des services publics en matière de santé, transports et formalités. L’État doit redevenir au service des citoyens.



L'Aigle : Conseil de Circonscription sur le thème de l'Energie
Publié le :Lundi 14 janvier 2019
COMMUNICATION > CONSEIL DE CIRCONSCRIPTION



Premier conseil de la deuxième circonscription de l’Orne pour 2019 où les membres du conseil de circonscription et moi-même avons eu le plaisir d’accueillir Jean Claude Lenoir sénateur honoraire et spécialiste des questions relatives à l’énergie. Avant une présentation à la fois technique, précise et très pédagogique et avant que le débat ne s’engage, un échange a eu lieu sur le grand débat national.

Cela a été l’occasion de constater que sur les 4 thèmes choisis par le Président de la République, 2 ont déjà été retenus et examinés par le conseil de circonscription: celui sur les dépenses publiques à Gacé le 1 octobre dernier et celui sur la transition énergétique ce soir. A l’unanimité, les membres du conseil de circonscription ont décidé et voté de débattre prochainement de l’ensemble des thèmes avec un focus sur les 2 sujets non encore débattus: la démocratie et la citoyenneté et l’organisation de l’Etat et des collectivités publiques. Les 6 commissions se réuniront prochainement pour travailler sur ces sujets pour émettre des propositions.

Ensuite, Jean Claude Lenoir a procédé à l’état des lieux en rappelant que la première source d’énergie utilisée en France est le pétrole, qui représente 41% de la consommation totale d’énergie, suivi par l’électricité : 25% à l’intérieur desquels le nucléaire représente 70%, soit 18% du total, le gaz 21% et les énergies renouvelables 10%. Il est intéressant de constater la répartition de la consommation finale d’énergie par secteur en France ( base 2014): transports 32%, résidentiel 30%, industrie 21%, tertiaire 14%, agriculture 3% et les niveaux d’émission de CO2 différents d’un pays à l’autre. Quand la France est plutôt bonne élève avec 5,4 tonnes par habitant par an de CO2, l’Allemagne est à 9,9 et les Etats-Unis à 16,7. Diverses questions ont été posées, diverses problématiques ont été évoquées sur la base du constat que si la France veut diminuer la part de pétrole dans les sources d’énergie, d’autres sources doivent prendre le relais. Par ailleurs, un travail important doit être poursuivi sur la diminution des consommations d’énergie, par exemple dans le secteur résidentiel qui représente 30% des consommations totales d’énergie.

Le compte-rendu fera état de tous les échanges. Merci encore à Jean Claude Lenoir pour l’animation de ce conseil et à tous les membres du conseil de circonscription pour leur implication.



L'Aigle : Conseil de circonscription le 14/01/19 sur le thème de l'énergie
COMMUNICATION > CONSEIL DE CIRCONSCRIPTION



Gacé - Le Conseil de circonscription a fait sa rentrée…
Publié le :Lundi 1er Octobre 2018
COMMUNICATION > CONSEIL DE CIRCONSCRIPTION

Le Conseil de la deuxième circonscription de l’Orne faisait sa rentrée, lundi 1er octobre 2018, à la salle Tahiti de Gacé. Au programme : la baisse de la dépense publique.

Au préalable de cette réunion publique, les membres du Conseil de circonscription avaient été invités à se renseigner plus en détail sur le sujet, et ce, notamment dans l’objectif d’émettre des propositions sur les moyens d’agir sur la dépense publique en France. Un thème qu’il était d’autant plus nécessaire d’aborder puisque le gouvernement vient tout récemment de présenter son projet de loi de finances pour 2019. D'ailleurs, les députés seront amenés dans les semaines à venir à étudier voire à amender ce texte.

Toutes les Françaises et tous les Français sont directement intéressés par cette problématique, qui demeure pourtant très chronophage et difficile à appréhender. Conscients de cette première difficulté, Véronique Louwagie et Julien Tanneau, tous les deux spécialistes des questions budgétaires, se sont d’abord attelés à dégrossir les grandes lignes de ce sujet et à faire une présentation objective des résultats obtenus par la France ces dernières années, en détaillant notamment les différents postes de dépenses et en comparant la tendance française avec celles que connaissent nos voisins européens.

En seconde partie de réunion, les membres du Conseil de circonscription se sont appuyés sur leurs constats et expériences vécues pour ensuite apporter leurs éléments de réponse à la question initialement posée, à savoir : « Comment agir sur la dépense publique ? ».  

Temps de travail, âge de départ à la retraite, dépenses de santé, lutte contre la fraude, simplification… à chacun sa méthode pour baisser la dépense publique. Sans doute certaines de ces propositions seront reprises par leur député, Véronique Louwagie, à l’occasion de l’étude du projet de loi de finances, cet automne.
 



   1 2 3