Les Députés les Républicains ont voté contre le PLF 2020
Publié le :Jeudi 19 décembre 2019
COMMUNICATION > A L'ASSEMBLEE NATIONALE



Adoption de mon amendement sur le gazole non routier
Publié le :Mardi 17 décembre 2019
COMMUNICATION > A L'ASSEMBLEE NATIONALE


L’amendement 495 que j’ai déposé a été adopté, le mardi 17 décembre 2019, en Séance publique, et va permettre une suppression très progressive du tarif réduit sur le gazole non routier jusqu’en 2027 au lieu de 2022, permettant aux entreprises du BTP et du bâtiment de mieux se préparer et s’organiser.



Adoption de mon amendemant concernant l'étalement de certains revenus exceptionnels
Publié le :Lundi 16 décembre 2019
COMMUNICATION > A L'ASSEMBLEE NATIONALE




Ce lundi 16 décembre 2019, en Séance publique, par mon amendement, l’Assemblée a supprimé la disposition qui privait les citoyens de la possibilité d’étaler dans le temps certains revenus exceptionnels, tels l’indemnité de départ à la retraite. C’est une belle victoire pour 50 000 foyers fiscaux concernés chaque année par ce processus.



Assemblée nationale : Commission Mixte Paritaire
Publié le :Mercredi 11 décembre 2019
COMMUNICATION > A L'ASSEMBLEE NATIONALE


Commission mixte paritaire (CMP) ce mercredi 11 décembre 2019 sur le Projet de loi de finances pour 2020.
Au delà des échanges sur la compensation de la taxe d’habitation au niveau des collectivités, sur la fiscalité des carburants, sur le CITE, sur les valeurs locatives, sur l’Impôt sur la Fortune Improductif, sur le quotient familial, les points de désaccord et de divergences conduisent à une CMP non conclusive.



Mon vote contre le Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale 2020
Publié le :Mardi 03 Décembre 2019
COMMUNICATION > A L'ASSEMBLEE NATIONALE

Ce mardi 3 décembre 2019, j’ai voté contre le Projet de loi de Financement de la Sécurité sociale pour 2020. Le budget présenté ne répond pas aux attentes des Français, n’apaise pas la crise du système de santé qui secoue notre pays et ne reconduit pas l’équilibre des comptes de la Sécurité sociale, tant vanté l’année dernière.
Je vous explique mon vote en vous présentant les principaux points de désaccord que j’ai avec le Gouvernement sur ce budget:

➡️Contre la non-compensation par le budget de l’Etat des pertes liées aux mesures d’urgence prises en janvier dernier en réponse à la crise des « gilets jaunes ». Il est tout à fait incompréhensible que la Sécurité sociale (donc les actifs et les familles) doive supporter le financement intégral de ces mesures, qui creuse lourdement son déficit et menace à terme son fonctionnement.

➡️Contre l’absence de mesures pour réorganiser l’hôpital public. Alors que les hôpitaux font l’objet d’un mouvement social qui dure depuis mars dernier dans les services d’urgences, rien n’est fait pour apporter des solutions pérennes à la détresse des personnels hospitaliers, et la tentative de délestage de la dette des hôpitaux est dérisoire comparée à l’ampleur de la crise.

➡️Contre l’absence de mesures de soutien de la médecine de ville dans cette loi de Financement de la Sécurité sociale. Pire, les dispositifs médicaux en ville font l’objet d’un gros coup de rabot puisqu’il est prévu de faire 225 millions d’euros d’économie sur ce secteur. Je m’oppose à cela.

➡️Contre ce texte enfin parce que le pouvoir d’achat des retraités, des familles ou encore des bénéficiaires de l’Allocation adultes handicapés (AAH) se retrouvera durement impacté par la sous-indexation de leur pension par rapport à l’inflation.

Parce que cette loi est bien plus une accumulation de mesures sociales qu’un véritable budget, et parce qu’elle ne répond pas au défi du vieillissement, à la crise de notre système de santé, ou à la nécessaire relance de la politique familiale, je ne la soutiens pas et ai voté contre.


 



Courrier que j'ai cosigné concernant le mois sans alcool
Publié le :Jeudi 21 Novembre 2019
COMMUNICATION > A L'ASSEMBLEE NATIONALE




   1 2 3 4 5 ..43