PRECEDENTE Lettre du Depute N 091 - Fevrier 2020 SUIVANTE




Février 2020 Lettre N° 091

 
L'éloge de l'amateurisme par Emmanuel Macron
 
 
Le 11 février dernier, alors que la cacophonie autour de la réforme des retraites déstabilise la majorité LREM, le Président de la République a cru bon d'essayer de remobiliser ses troupes en vantant notamment l'amateurisme de la République en Marche.
 
« Si les professionnels, ce sont ceux qu'on a virés (sic) il y a deux ans et demi, et que les amateurs c'est vous, alors soyez fiers d'être des amateurs ».
Allocution du Président de la République aux députés de la majorité, 11/02/2020.
 
Passons sur l'indéniable manque de respect du Président de la République pour les représentants sortants de l'Assemblée nationale (je mettrais cela sur le compte de la maladresse à laquelle Emmanuel Macron nous a malheureusement trop habitués).
 
Concentrons-nous davantage sur son éloge de l'amateurisme. Le Président de la République mélange là deux choses : l'aspiration des Français à renouveler le paysage politique ET l'art de gouverner. Car si le renouvellement est une bonne chose, ne devrions-nous pas nous interroger sur les couacs successifs et le manque de maîtrise du Gouvernement et de la majorité ?
 
La fonction de Ministre et/ou le mandat de Député, à défaut d'être un métier, requiert un minimum de technicité et de savoir-faire. De par mon métier, j'ai notamment acquis des compétences en matière de fiscalité que je mets à profit, en Commission des finances, à l'Assemblée nationale. Je suis entrée à l'Assemblée nationale en 2012 avec mes idées et ma volonté, mais aussi avec humilité. J'ai dû apprendre le mandat de député pour en arriver à l'expertise qui est la mienne aujourd'hui.
 
Ce « soyez fiers d'être des amateurs » me fait penser au discours que pourrait tenir l'entraîneur d'un club amateur, à la veille d'un match de coupe de France face à un mastodonte de première division. Ce n'est qu'une motivation de vestiaire. L'exploit est toujours possible…
 
Mais avec tout le respect que je porte aux clubs amateurs et aux valeurs véhiculées par le monde amateur, je pense pouvoir affirmer qu'une équipe de troisième division n'est pas en mesure de remporter la ligue des champions… Le raisonnement est le même pour ce qui est de gouverner un Etat : un amateur peut-il prétendre faire bien figurer la France dans le concert des Nations ? Je vous laisse juge…

Véronique LOUWAGIE Lettre du Député - N°091 Février 2020

Proposition de loi non-cumul mandats
 
Suite à mon intervention lors des questions au gouvernement du 28 janvier 2020, j'ai déposé une proposition de loi ayant pour objet d'interdire aux membres du gouvernement d'exercer une fonction exécutive territoriale. Elle réaménage ainsi l'article 23 de la Constitution prévoyant les incompatibilités de la fonction ministérielle avec des mandats parlementaires, les fonctions de représentation professionnelle à caractère national et tout emploi public ou activité professionnelle.
 
2020 est une année d'élections municipales, élections particulièrement importantes aux yeux des Français pour qui le Maire reste l'élu de référence. Or, un grand nombre de nos ministres s'engagent dans ces élections partout en France, déployant leur temps et leur énergie dans la campagne électorale. Les Français réclament d'eux un engagement plein et total dans la mission qui leur a été confiée.
 

Salon international de l'agriculture
 
C'est toujours un réel plaisir, pour moi, de me rendre au salon international de l'agriculture, moment de promotion des produits des terroirs français. J'apprécie ces moments d'échanges avec les agriculteurs et leurs représentants venus présenter, avec fierté, leur métier et avant tout leur passion au public. Lors de ma présence, j'ai rappelé que je suis fière de nos agriculteurs et de notre agriculture.
 
Bravo à tous et un merci tout particulier aux agriculteurs ornais pour leur accueil. Vive notre agriculture française !
 

Réunion Conseil de circonscription
 
Le mardi 18 février, une réunion dans le cadre du Conseil de circonscription, s'est tenue à Saint-Symphorien-des-Bruyères, sur le thème « Mettre à profit la législation pour agir en faveur du développement durable et du climat », et en présence de mon collègue député Julien Aubert.
 
Président de la commission d'enquête sur l'impact économique, industriel et environnemental des énergies renouvelables, sur la transparence des financements et sur l'accessibilité sociale des politiques de transition énergétique, à l'Assemblée nationale, Julien Aubert a ainsi pu échanger, de manière très claire et précise, avec les membres du Conseil de circonscription et devant un public venu en nombre.
 

Assemblée générale constitutive « Les Recup's de Foch »
 
J'ai eu le plaisir de participer à l'Assemblée générale constitutive de la mini-entreprise « Les Recup's de Foch » le lundi 3 février 2020. Les élèves font preuve d'une grande générosité et d'une belle initiative, accompagnés de 22 actionnaires qui oeuvreront à leurs côtés, pour permettre la construction de tables et étagères faites à partir de bois de récupération et dont les bénéfices seront reversés à deux associations caritatives du territoire.
 
Je tiens à féliciter nos jeunes pour leur engagement, ainsi que leur esprit de solidarité.